Les lois sur l’emploi de Hong Kong sont complexes et prêtent à confusion pour les entreprises étrangères. Étendre votre entreprise à Hong Kong peut vous paraître intimidant face à de multiples bureaucraties, à une culture différente et à des dépenses lourdes. Sky Executive fournit des services de portage salarial aux entreprises qui souhaitent embaucher des employés et gérer la masse salariale sans avoir à établir une succursale ou une entité juridique distincte à Hong Kong. Votre personnel est embauché via le portage salarial de Sky Executive à Hong Kong conformément aux lois du travail locales, rapidement et efficacement. Votre équipe peut être opérationnelle en quelques jours à peine, vous évitant ainsi les dépenses et la frustration liées à la création d’une entité juridique distincte. Votre personnel est affecté à votre équipe pendant que nous assumons toutes les tâches officielles de l’employeur.

Avantages de l’utilisation du portage salarial à Hong Kong

L’utilisation d’un portage salarial vous permet de déployer votre personnel plus rapidement, plus facilement et à moindre coût. Vous n’êtes pas obligé de créer une entité juridique distincte pour que votre entreprise soit opérationnelle. Chez Sky Executive, nous pouvons vous avoir du personnel sur le terrain en quelques jours seulement. Notre solution d’emploi entièrement externalisée vous permet de vous développer sur le marché prometteur de Hong Kong. Nous assumons la responsabilité légale des employés qui relèvent de vous pour la gestion quotidienne.

En tant qu’employeur officiel, nous pouvons parrainer des employés avec un permis de travail, gérer votre paie mensuelle et veiller au respect de toutes les lois locales sur l’emploi. Nous assistons également au processus d’intégration et utilisons les meilleures pratiques pour placer des candidats qualifiés à des postes clés. Vous pouvez profiter de nos contrats de travail conformes. Nos solutions de paie garantiront le respect de toutes les exigences en matière de retenue pour les pensions et les avantages. Nous traitons également des transactions complexes avec les employés, notamment toutes les procédures de cessation d’emploi, des indemnités de départ, des périodes de probation et des réponses aux demandes de congés.

Il est conseillé d’utiliser une agence de portage salarial, étant donné la complexité de la réglementation de l’emploi de Hong Kong. Sky Executive peut apporter des solutions à votre entreprise avec des coûts et des délais clairement définis. Pour une solution rentable répondant aux objectifs de votre entreprise, contactez Sky Executive.

Service Complet de Soutien aux Entreprises

Notre service de portage salarial vous permet d’embaucher du personnel sur place et de gérer la paie. Nous assumons également vos fonctions de ressources humaines ainsi que vos responsabilités en matière de fiscalité et de conformité afin que vous puissiez vous concentrer sur votre entreprise pendant que nous nous occupons des tâches administratives. En tant qu’expert mondial de portage salarial, nous utilisons les meilleures pratiques pour rédiger des contrats de travail conformes et pour traiter toutes les questions de fiscalité et de conformité. Nous pouvons également vous tenir au courant des dernières modifications apportées à la législation locale sur l’emploi à Hong Kong.

Afin de comprendre l’ensemble de nos services, il est important de comprendre les lois fondamentales du travail à Hong Kong. Voici une brève explication des principales lois sur l’emploi dans la région.

Les lois sur l’emploi à Hong Kong

Les contrats de travail à Hong Kong

Hong Kong est l’une des régions les plus densément peuplées du monde avec 7,2 millions d’habitants. Les candidats de Hong Kong prennent plus de temps pour analyser soigneusement les contrats de travail avant de les accepter. Les contrats de travail sont généralement écrits en chinois ou en anglais. La lettre d’offre doit indiquer explicitement les conditions d’indemnisation en dollars de Hong Kong. Sky Executive peut fournir aux entreprises étrangères un modèle conforme pour rédiger un contrat de travail personnalisé à Hong Kong.

Embaucher des employés étrangers

Les travailleurs étrangers doivent avoir les visas et les permis de travail appropriés pour Hong Kong, conformément aux lois sur l’immigration. Certaines nationalités sont autorisées à entrer à Hong Kong sans visa, mais peuvent ne pas être en mesure de présenter une demande de visa de travail pendant leur séjour à Hong Kong. Un employeur est tenu de parrainer un employé pour que celui-ci obtienne un permis de travail. Cela nécessite un enregistrement et une licence locaux, ce qui peut impliquer un processus long, en fonction du type de structure d’entreprise.

La semaine du travail à Hong Kong

Contrairement à beaucoup d’autres domaines, aucune loi ne régit le nombre d’heures de travail par semaine. Cependant, les employés doivent bénéficier d’au moins un jour de repos par sept jours ouvrables.

La politique de vacances à Hong Kong

Hong Kong a un certain nombre de jours fériés. Si un employeur fait travailler un employé un de ces jours, il doit lui proposer un autre jour férié dans les deux mois précédant ou suivant le jour férié. Si le jour férié a lieu la fin de semaine, l’employé devrait être autorisé à servir le jour ouvrable suivant à la place du jour férié.

Les jours fériés reconnus à Hong Kong comprennent:

  • Le jour de l’An
  • Jour de l’an lunaire
  • Le lendemain et le troisième jour après le nouvel an lunaire
  • Le festival Ching Ming
  • La fête du travail
  • Le festival Tuen Ng
  • La journée d’établissement de la région administrative spéciale de Hong Kong
  • Le lendemain du festival chinois de la mi-automne
  • Le festival Chung Yeung
  • La fête nationale
  • Le festival du solstice d’hiver chinois ou jour de Noël, au choix de l’employeur

Certains employeurs offrent cinq jours de congé supplémentaires pour: le vendredi saint, le lendemain du vendredi saint, le lundi de Pâques, l’anniversaire du Bouddha, le lendemain du jour de Noël.

Ils ne sont pas obligés d’offrir ces jours-ci, mais certains le font pour rester compétitifs.

Les congés annuels

À Hong Kong, les employés ont droit à sept jours de vacances après avoir travaillé pour un employeur pendant un an. Le nombre de jours augmente jusqu’à 14 jours, l’employeur travaillant plus longtemps pour lui. Le droit statutaire prévoit le maximum d’avantages pour les congés annuels lorsqu’un employé travaille pour un employeur pendant neuf ans.

La plupart des employeurs de Hong Kong accordent aux employés professionnels 14 jours de vacances. Les cadres supérieurs peuvent bénéficier de trois ou quatre semaines de vacances.

La loi de Hong Kong permet à un employé de recevoir une compensation plutôt que de prendre la période de vacances accumulée pour les jours qui suivent les 10 premiers jours de vacances. La loi de Hong Kong n’autorise pas les politiques «Utilisez-le ou perdez-le» pendant les vacances. La loi interdit également aux employeurs de limiter le nombre de jours pouvant être reportés. Les employeurs peuvent toutefois obliger leurs employés à utiliser leurs vacances s’ils donnent un préavis de deux semaines.

La lois sur les congés maladie à Hong Kong

Les jours de congé de maladie payés peuvent être accumulés à raison de deux jours par mois d’emploi pour la première année de travail, suivis de quatre jours par mois pour chaque année suivante. Toutefois, les employés ne peuvent accumuler plus de 120 jours de congé de maladie payés.

Un employé à Hong Kong peut généralement prendre un congé maladie si les conditions suivantes sont remplies:

  • L’employé a accumulé suffisamment de jours de maladie
  • L’employé a manqué du travail pendant quatre jours consécutifs
  • L’employé a un certificat médical

Les congés maladie sont payés à raison de 4/5 de la rémunération journalière moyenne perçue par le travailleur au cours de la dernière année. Les employeurs ne sont pas autorisés à licencier des employés lorsqu’ils sont en congé maladie à moins que l’employé ait commis une faute grave.

Congé maternité

Les mères ont droit à 10 semaines de congé de maternité payé si elles remplissent les conditions suivantes:

  • Elles ont travaillé pour un employeur pendant au moins 40 semaines avant la date prévue du congé.
  • Elles fournissent un préavis suffisant de leur intention de prendre congé
  • Elles ont fourni un certificat médical indiquant la date prévue de leur hospitalisation.

Un congé de maternité non rémunéré de 10 semaines est accordé aux mères ayant travaillé moins de 40 semaines, à condition qu’elles en avertissent leur employeur. Le congé de maternité peut être pris à partir de quatre semaines avant la date prévue de l’hospitalisation si l’employeur est d’accord. Si l’hospitalisation a lieu avant la date prévue du début du congé de maternité, la date de l’accouchement devient la date du début du congé de maternité.

Les pères qui sont employés depuis au moins 40 semaines et qui donnent un préavis suffisant à leur employeur peuvent bénéficier de trois jours de congé de paternité rémunéré pouvant être pris de quatre semaines avant la date prévue de l’accouchement à dix semaines après la naissance. L’employé doit informer l’employeur au moins trois mois avant la date de livraison prévue. L’employeur peut demander à l’employé de fournir le nom de la mère, la date de livraison prévue et une déclaration indiquant que l’employé est le père.

Les congés de maternité et de paternité sont rémunérés à raison de 4/5 du salaire journalier moyen gagné par l’employée au cours de l’année précédant son congé.

Politiques de licenciement et de cessation d’emploi à Hong Kong

Le délai à respecter pour le préavis de résiliation du contrat de travail dépend de la durée du contrat. Un mois de préavis est typique dans la plupart des cas après la fin de la période d’essai, mais le contrat de travail peut inclure une période de préavis différente. Après le premier mois d’emploi après la période probatoire, un préavis d’une semaine est requis.

Si l’employé a travaillé entre deux et cinq ans et que la cessation d’emploi est due à un licenciement, il est éligible à une indemnité de départ.

Un paiement pour long service est requis si l’employé a travaillé pendant plus de cinq ans et que la cessation d’emploi est due à:

  • Non renouvellement d’un contrat à durée déterminée
  • Décès de l’employé
  • Licenciement non dû à une faute grave ou à un licenciement d’employés
  • Retraite d’un employé âgé de 65 ans ou plus
  • Raisons de santé

L’indemnité de départ est égale aux 2/3 du salaire mensuel de l’employé pour chaque année de service, jusqu’à 390 000 HK. Les indemnités de départ peuvent être compensées par les contributions de l’employeur au fonds de pension.

Avantages Santé

Hong Kong a mis en place un système de santé public / privé. Tous les résidents de Hong Kong ont accès à ce système. Aucune assurance n’est requise et ne fait pas partie des retenues sur la paie.

Autres avantages sociaux

De nombreux employeurs à Hong Kong accordent aux employés un bonus de fin d’année. Ce bonus n’est pas obligatoire, mais il est d’usage. Certains employeurs versent une prime égale à deux ou trois mois de salaire. Certains employeurs offrent des avantages supplémentaires tels que l’assurance maladie et l’assurance vie. Alternativement, les employeurs peuvent prévoir une allocation au lieu d’une assurance.

Taxes sur l’emploi à Hong Kong

Hong Kong utilise le fonds de prévoyance obligatoire (MPF), qui est un système d’épargne requis pour les futures prestations de retraite. La plupart des employeurs et des employés doivent cotiser à ce fonds tous les mois et payer un impôt déterminé sur leurs gains. Le montant minimum de la taxe est généralement de 5%, avec une contribution maximale de 1 500 HKD par mois, mais ce montant peut être augmenté dans le cadre de négociations de contrats de travail.

L’impôt sur le revenu des sociétés, qui représente 16,5% des bénéfices réalisés à Hong Kong, l’impôt sur le revenu des personnes physiques, la taxe sur les salaires, la taxe sur les ventes et autres impôts, constituent d’autres problèmes fiscaux. Une agence de portage salarial peut prendre en charge les problèmes de conformité fiscale.

Demander un devis

Avantages de l’utilisation du portage salarial à Hong Kong

L’utilisation d’un portage salarial vous permet de déployer votre personnel plus rapidement, plus facilement et à moindre coût. Vous n’êtes pas obligé de créer une entité juridique distincte pour que votre entreprise soit opérationnelle. Chez Sky Executive, nous pouvons vous avoir du personnel sur le terrain en quelques jours seulement. Notre solution d’emploi entièrement externalisée vous permet de vous développer sur le marché prometteur de Hong Kong. Nous assumons la responsabilité légale des employés qui relèvent de vous pour la gestion quotidienne.

En tant qu’agence de portage salarial, nous pouvons parrainer des employés avec un permis de travail, gérer votre paie mensuelle et veiller au respect de toutes les lois locales sur l’emploi. Nous assistons également au processus d’intégration et utilisons les meilleures pratiques pour placer des candidats qualifiés à des postes clés. Vous pouvez profiter de nos contrats de travail conformes. Nos solutions de paie garantiront le respect de toutes les exigences en matière de retenue pour les pensions et les avantages. Nous traitons également des transactions complexes avec les employés, notamment toutes les procédures de cessation d’emploi, des indemnités de départ, des périodes de probation et des réponses aux demandes de congés.

Il est conseillé d’utiliser une agence de portage salarial, étant donné la complexité de la réglementation de l’emploi de Hong Kong. Sky Executive peut apporter des solutions à votre entreprise avec des coûts et des délais clairement définis. Pour une solution rentable répondant aux objectifs de votre entreprise, contactez Sky Executive.

Accédez aux meilleurs talents en Asie avec Sky Executive

Si votre entreprise est prête à établir ou à renforcer sa présence en Asie, nous avons une équipe capable de vous constituer un effectif dévoué, compétent et efficace.

Contactez-nous